Contact

Ma femme ne veut plus m’adresser la parole!‎

Ma femme ne veut plus m’adresser la parole!‎

 Email

Question :

Cette situation est purement hypothétique et ne pourrait jamais vraiment arriver : ma femme est en colère contre moi. Elle pense qu’elle m’a dit de venir la chercher à la gare, et je ne suis jamais arrivé. Elle a attendu sous la pluie pendant une demi-heure, n’a pas pu trouver un taxi, et finalement a dû appeler une amie parce que mon téléphone était éteint. Je suis absolument certain qu’elle ne m’a jamais demandé de venir la chercher. Et maintenant, elle ne veut plus m’adresser la parole jusqu’à ce que je m’excuse. Comment puis-je présenter des excuses alors que je ne crois pas avoir fait quoi que soit de mal ?

Réponse :

Je ne réponds pas habituellement à de tels scénarios fantaisistes et improbables. Mais cette fois, je vais faire une exception.

Quand nous disons : « Je suis désolé », nous faisons une déclaration au sujet de nous-mêmes : « Je suis plein de remords, je regrette mes actions et j’espère ne pas les répéter. »

Mais faire des excuses n’est pas seulement lié à vous et vos sentiments. C’est essentiellement lié à la personne que vous avez blessée. On ne s’excuse pas seulement pour s’absoudre de la culpabilité, mais pour reconnaître que l’on est la cause de la douleur d’autrui, et pour assumer sa responsabilité en cela.

Cela signifie que même si vous avez complètement raison et que vous n’avez vraiment rien fait de mal, même si l’autre personne a mal interprété vos paroles ou vos actions, même si vous n’avez rien fait que vous deviez regretter, si quelqu’un d’autre souffre, vous devez présenter des excuses pour cela.

Seul D.ieu sait qui de vous deux a raison et qui a tort dans votre cas. Mais nous savons tous qui souffre.

Mais faites attention. Si vous dites : « Je suis désolé pour la douleur que tu ressens », vos paroles vont apparaître vides. Elles donneront l’impression que vous pensez qu’elle a un problème et que vous vous sentez désolé pour elle. Vous avez besoin de susciter en vous de véritables sentiments d’empathie pour elle, et un véritable regret pour votre part dans ce qui est arrivé.

Imaginez-la debout sous la pluie, trempée et abattue, appelant votre téléphone qui ne répond pas et ne sachant pas quoi faire. Et dans son esprit, c’est vous qui êtes responsable de tout cela. Vous lui devez des excuses sincères. Hypothétiquement.

Bon Chabbat,

Rav Moss

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
Illustration de Sefira Ross, une designer et illustratrice freelance dont les créations originales ornent de nombreuses pages de Chabad.org. Résidant à Seattle, Washington, elle partage son temps entre ses créations graphiques et être une maman.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants