Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Y a-t-il une vie après la vie?

Y a-t-il une vie après la vie?

Les Juifs croient-ils en l’au-delà?

 Email

Réponse:

Il n’y a rien après la vie, parce que la vie ne s’arrête jamais. Elle s’élève seulement de plus en plus haut. L’âme est libérée du corps et retourne plus près de sa source qu’elle ne l’a jamais été.

La Torah l’exprime de nombreuses fois. Par exemple, lorsqu’elle décrit la mort d’Abraham en disant qu’il va « reposer avec ses pères » et dans autres expressions similaires. Le Talmud discute des expériences de plusieurs personnes ayant fait le grand voyage et qui en sont revenues. Des ouvrages juifs classiques tels que Maavar Yabok décrivent le processus de l’entrée dans le monde supérieur de la vie comme étant un reflet de l’expérience de l’âme telle qu’elle se trouvait dans le corps: si l’âme s’est enracinée dans les plaisirs matériels, elle éprouve la douleur de s’en arracher afin de pouvoir éprouver le plaisir infiniment plus élevé de la délectation dans la lumière divine. Si elle est souillée et blessée par des actions qui l’ont séparée de sa vraie identité ici-bas, et doit alors être nettoyée et guérie.

D’un autre côté, les bonnes actions et la sagesse qu’elle a acquises dans sa mission ici-bas la protègent dans son voyage vers le haut. C’est un voyage pour lequel il vaut mieux avoir une très bonne combinaison spatiale.

Le Zohar nous dit que sans l’intercession des âmes pures en-haut, notre monde ne pourrait pas subsister ne serait-ce qu’un instant. Notre vie est fortement impactée par le travail de nos ancêtres dans cet autre monde. Grand-mère veille toujours sur vous.

Pourquoi des âmes qui se délectent de la lumière divine en-haut devraient-elles se soucier de ce qui se passe dans notre vie terrestre ici-bas ? Parce que là-haut, elles ressentent la vérité qu’il est si facile de négliger ici-bas, à savoir que c’est dans ce bas monde matériel que se joue le dessein pour lequel D.ieu a créé tout ce qui existe.

C’est également pourquoi, lors du dénouement final, toutes les âmes reviendront dans un corps physique dans ce monde.

par Tzvi Freeman
Rav Tzvi Freeman dirige l'équipe de "Questions au Rabbin" de Chabad.org. Il vit à Toronto, Canada et est l’auteur de nombreuses traductions et synthèses de la pensée kabbalistique et ‘hassidique, parmi lesquels « Bringing Heaven Down to Earth. »
Illustrations par l'artiste 'hassidique Michoel Muchnik.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
4 Commentaires
1000 Caractères restants
Janine Paris 21 juin 2016

Il n'y a rien après.... pas un mot à ce sujet dans la Torah... 'Abraham ira rejoindre ses pères' c'est a dire deviendra poussière comme eux et point barre Reply

Olivier Muller Boulogne-Paris, France via loubavitch-boulogne.com 13 avril 2016

Elle se fera.

Le prophète Ézéchiel n’en parle-t-il pas explicitement ?

Ne dit-il (au chapitre XXXVII, versets 5 et 6) :
« Voici ce que Hachem Elohim dit à ces ossements :
“Voici que Je fais venir en vous un souffle et vous vivrez, et Je vous recouvrirai de nerfs et Je vous envelopperai de chair et Je vous revêtirai d’une peau et Je mettrai en vous un souffle et vous vivrez et vous saurez que Je suis Hachem. » Reply

Anonyme Paris 28 février 2016

Madame,

Vous êtes merveilleuse!!! Reply

Audrey Cohen la maman de Arnonn Charenton-Le-Pont 23 avril 2015

Je voudrais seulement le voir une fois. Oui c'est sûr que j'aurais peur, car notre esprit n'est pas adapté à percevoir deux mondes qui ne communiquent pas l'un avec l'autre. Mais, peut-être si on me fixait une date, un lieu, j'aurais le temps de me préparer.
Histoire:
Arnonn est parti à 14 ans, après un diagnostic d'un cancer au cerveau à l'âge de 3 ans et demi. Oui Arnonn a vécu tout ce temps. Il allait à l'école normalement. Il travaillait très bien. Il était heureux et très équilibré. Le cancer était situé dans le centre de la vie, un "épendymôme". Là où il y a le contrôle du cœur, de la respiration, de la déglutition, de la température du corps.
Après 5 ans (enterré à Pantin, à Paris), nous avons pu l'amener en Israël, et là super cadeau ! Arnonn était entier, j'ai pu le caresser et l'embrasser avant de l'enterrer une deuxième fois.
Jeudi 30 avril 2015, c'est le jour "ascara" de Arnonn.
Alors je voudrais encore et encore demander à ce qu'il revienne, lui et tous !
Sa maman Reply