Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Plus aucun doute

Plus aucun doute

 Email

Rabbi Chimone bar Yo’haï vécut au temps de la conquête romaine d’Israël. Il transmit les enseignements relatifs aux aspects ésotériques de la Torah à un groupe d’étudiants choisis et fut l’auteur du Zohar (le Livre de la Splendeur). Celui-ci devint la source de la Kabbalah et la base de la philosophie et des enseignements du ‘Hassidisme général fondé par le Baal Chem Tov (1698-1760), ainsi que du ‘Hassidisme ‘HaBaD expliqué par Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi (1745-1813).

Il y eut un temps où certains cercles répugnaient à l’étude du ‘Hassidisme ‘Habad pour la raison que son approche intellectuelle et érudite rendait compréhensibles et accessibles aux intelligences moyennes les aspects mystiques et obscurs de la Kabbalah. « N’explorez pas ce qui est essentiellement élevé et demeure caché », enseignaient-ils ; il fallait plutôt vivre constamment imprégné par la foi en le Tout-Puissant.

Plusieurs générations auparavant, quelques-uns des grands chefs juifs avaient craint la diffusion du ‘Hassidisme général ; et quelques générations encore plus tôt, certains chefs avaient craint la dissémination des enseignements du Zohar.

Mais quand une trentaine d’années se furent écoulées depuis la diffusion des enseignements du Zohar, quand une autre trentaine d’années eurent passé depuis la révélation du Baal Chem Tov et de ses enseignements, et maintenant que les lumières des chefs de ‘Habad de chaque génération ont répandu leur clarté sur la philosophie du ‘Hassidisme, maintenant, les craintes se sont dissipées.

L’affaire est entendue : les preuves sont là. Car, si nous examinons aujourd’hui les résultats de la diffusion des enseignements du Zohar, du Baal Chem Tov et de ‘Habad, aucun doute ne peut subsister. On est désormais sûr que le Zohar est « l’Arbre de Vie » ; que les enseignements du Baal Chem Tov sont les mêmes « fontaines », les mêmes « sources » qui ont inspiré les paroles de Machia’h quand il déclara au Baal Chem Tov qu’il viendra racheter Israël « quand tes sources auront été répandues dans le monde » ; et que la ‘Hassidout ‘Habad est la seule approche valable de nos jours pour la compréhension du Zohar, et la seule méthode par laquelle les « sources » seront répandues dans le monde. Ce jour-là, le Roi Machia’h viendra.

(Adapté de Likoutei Si’hot vol. 7 p. 345)

Adapté des enseignements du Rabbi de Loubavitch
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires