Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

L’esprit peut-il gouverner le cœur?

L’esprit peut-il gouverner le cœur?

 Email

Un des thèmes récurrents de l’enseignement juif est la nécessité que « l’esprit gouverne le cœur ». C’est aussi un concept qui souffre d’être terriblement mal compris.

« Un esprit qui domine le cœur » évoque généralement une personnalité guindée, froide, calculatrice et névrosée. Telle n’est-elle pas, après tout, la nature du cerveau ? N’est-il pas préférable de se laisser porter par le cœur, cet exubérant amoureux de la liberté ?

Il nous faut donc expliquer que lorsque l’esprit gouverne le cœur, cela ne signifie pas qu’il est au sommet de la chaîne de commandement. Si cela devait être le cas, rien ne serait jamais accompli ! L’esprit est certainement bon à résoudre des énigmes, mais il est d’une totale incompétence quand il s’agit de la vraie vie. Non, sa vocation est d’être un vecteur de l’âme.

Du fait qu’elle transcende le corps, l’âme jouit d’une vision plus élevée. Elle a aussi de merveilleuses idées à exprimer. Mais l’âme a besoin d’impliquer le corps dans cette vision et dans ces idées. Et elle sait que la seule façon d’y parvenir est d’inspirer le cœur.

Le problème, c’est que l’âme est bien trop vaste pour être contenue dans ce petit cœur. Et quand l’âme se branche au cœur en connexion directe, celui-ci est totalement submergé. Certes, il peut s’enflammer et brûler sauvagement un certain temps. Mais bientôt, tout se termine et passe dans l’oubli.

C’est là que l’intellect trouve sa place. L’intellect doit se hisser vers l’âme et saisir un peu de sa vision, puis il doit la digérer jusqu’à ce qu’elle devienne suffisamment réelle pour que le cœur, à son tour, puisse l’appréhender. C’est le point que nous appelons Daat, qu’on pourrait traduire approximativement par « réalisation ». C’est lorsqu’on s’exclame : « C’est ça ! C’est vraiment ça ! » C’est le moment où le cœur entre en jeu, animé d’une inspiration durable. Et c’est l’esprit qui permet au cœur d’atteindre cet état.


Imaginons que vous êtes un musicien. Vous savez que votre inspiration ne vous vient pas de votre intellect, mais d’un point situé bien au-delà de celui-ci. Cependant, trop souvent, elle ne vient tout simplement pas ! Il vous faut alors ouvrir votre esprit, le mettre en phase avec cette dimension de vous qui le dépasse jusqu’à ce que l’inspiration afflue en vous. Vous pouvez alors jouer de tout votre cœur.

Toutefois, tant que vous jouez, votre esprit doit demeurer en service. S’il débraye malencontreusement et que votre cœur se retrouve seul aux commandes, la musique perd sa profondeur. Comme le disent les musiciens de jazz, « il faut rester cool ». C’est cela « un esprit qui gouverne le cœur ».

Bon, disons que vous n’êtes pas un musicien. Mais peut-être aimez-vous jouer au foot ? La même dynamique entre en jeu : si votre cœur est absent, cela ne marchera pas. Mais si vous laissez votre cœur s’emballer, vous ne resterez pas longtemps dans l’équipe.

Certaines personnes perdent l’esprit et se laissent prendre par le cœur. D’autres négligent le cœur et s’enferment dans l’esprit. Ce ne sont pas des bons chemins. Il s’agit de parvenir à ce que l’âme s’exprime dans le cœur en passant par l’esprit.


Oui, réussir cette alchimie entre l’esprit et le cœur n’est pas chose évidente. En premier lieu, lors de votre première confrontation avec la vie – appelée « l’enfance » –, vous êtes essentiellement un animal émotionnel, l’intelligence n’ayant pratiquement aucune chance de maîtriser quoi que ce soit. Ensuite, même après que vous ayez grandi, le monde entier s’emploie à vous faire réagir à ses stimuli. Parce que si vous maîtrisez votre cerveau et votre cœur, comment vont-ils réussir à vous vendre toutes ces choses dont vous n’avez pas besoin, et vous faire travailler toutes ces heures pour gagner de quoi les payer ? Le monde préfère de loin que vous lui remettiez les clés de votre cerveau et de votre cœur et que vous preniez place sur le siège arrière pour admirer le paysage...

Dès lors, reconquérir votre esprit et votre cœur est une lutte à contre-courant. Les Téfilines sont l’une de ces mitsvot qui vous permettent de booster formidablement vos capacités. Prenez quelques moments pendant votre course du matin pour mettre les Tefilines et réciter le Chéma. Puis, au cours de la journée, rappelez-vous qui est aux commandes. Dites-vous que vous n’êtes pas obligé de céder à tous les caprices du cœur. Que vous êtes au-dessus de cela. Que vous avez un esprit et une âme, qui vous appartiennent en propre.

par Tzvi Freeman
Rav Tzvi Freeman dirige l'équipe de "Questions au Rabbin" de Chabad.org. Il vit à Toronto, Canada et est l’auteur de nombreuses traductions et synthèses de la pensée kabbalistique et ‘hassidique, parmi lesquels « Bringing Heaven Down to Earth. »
Au sujet de l’artiste : Sarah Kranz illustre des magazines, des webzines et des livres (dont cinq livres pour enfants) depuis qu’elle a été diplomée du Istituto Europeo di Design de Milan en 1996. Elle a travaillé pour des clients prestigieux tels que le New York Times et le Money Marketing Magazine de Londres.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
8 Commentaires
1000 Caractères restants
Laure Marseille 22 mars 2017

concrètement car ce n'est pas abstrait Devant les déraisonnements des adolescents, devant les affres émotionnelles que leur conduite parfois procure, quand par miracle non seulement nous parvenons à ne pas hurler mais encore à trouver une voix sure et fiable pour l'aider à se relever et l'aider à affronter ce qu'on ne tolérerait pas de nous même une seule seconde, alors peut être qu'on vit sans le "vouloir" un moment où l'esprit gouverne le cœur. Mais il est sûr qu'à ce moment-là, on n'est pas heureux mais on est alors vraiment ce pour quoi on vit ici et maintenant. Après seulement on peut remercier d'avoir su saisir l'instant et remercier ceux qui nous aident à être de vrais parents. Alors merci. Reply

Marques Israel 27 février 2014

Ame et coeur Révéler le plus haut niveau de notre âme : 5eme niveau : Yehida.(1- Nefesh 2- Rouah 3- Neshama 4- Haya)
Pour se connecter à Hashem et révéler l'essence de son âme, il faut avoir le cœur brisé parce que le Beth Hamikdache n'est toujours pas reconstruit.
C'est cela ce qu'Hachem attend de nous : un cœur brisé qui révèle l'essence de notre âme.
(pas seulement à des moments précis comme Yom Kippour ou la prière ou à notre anniversaire...)
mais a chaque moment de notre vie.
Le voila le pont entre l’âme et le cœur ! Avec la joie qui les relie puisque la joie brise toutes les limites !
Mashiah dès ce mois de adar!
Joelle Malki Reply

Marques Israel 25 février 2014

Bien sûr que l'esprit doit contrôler le cœur. Mais ce que D.ieu demande c'est le cœur! La profondeur du cœur... Lla partie profonde du coeur est superieure au cerveau...!!!
C'est pour cela que Habad met tellement l'accent sur "Ahavat Israel" , l'amour du prochain. Hillel en faisait l'essentiel de la Torah " le reste n'est que commentaire!" disait-il.
Le Rabbi Rashab (5eme Rabbi de Lubavitch) disait qu'il y avait un pont entre le cerveau et le cœur.
Le cerveau véhiculé par l'esprit maitrise les pulsions du cœur mais pas quand il s'agit de l'amour du prochain ou l'amour de D.ieu car "La profondeur attire la profondeur" nous dit le Tsemah Tsedek (3eme Rabbi)
Joelle Malki -Israel Auteur Reply

Elisheva Elbaz 10 février 2014

Reponse pour Myriam Pour arriver à se connecter à son Âme, il faut avant tout de la Emouna et sentir le lien avec le Maitre du monde. Tout se rapprochement de lien se fait grâce à l’étude de la Hassidout et du Tanya.
Tous les préceptes du Tanya sont véridiques et amènent a la révélation de chaque Âme.
Mais celle ci ne se fera que si nous sommes Un avec le Maitre du Monde donc si nous acceptons d'arracher tous les voiles entre lui et nous et que nous nous laissons guider. La clé est dans l'annulation de l'ego pour donner la place à toute la dimension divine qui est en nous.
Cela se vit, cela se construit uniquement si notre esprit domine le cœur. Reply

Myriam Genève via habadgeneve.ch 9 février 2014

L'âme est-elle le siège des intuitions qui nous traversent tout au long de notre vie ? (pour autant que nous sachions encore "écouter" nos intuitions"). Votre présentation est intéressante, mais elle manque d'une définition exacte : qu'est-ce que l'âme, qu'est-ce que l'esprit ? Comment les distinguer dans ce concert de voix qui nous habitent, quel travail personnel doit-on accomplir pour se connecter à notre âme ? Reply

Cohen Limeil-Brevannes, France 6 février 2014

Tanya Je suis d accord avec Elisheva Elbaz. Le Tanya est à la base d'une acceptation et d une compréhension profonde de la religion et de l'Amour et la Crainte de D. C'est pourquoi j'encourage tout le monde à se rapprocher de ses enseignements, par des cours ou bien par la lecture d'ouvrages tels que le Dvar Malkhout hebdomadaire. Reply

Lamon J. En Cévennes 6 février 2014

Chaque mot ''prononcé'' ne veut pas dire la même chose dans l'oreille d'autrui !! Qu'est-ce l'âme, l'esprit le cœur ? Et toutes ces ''descriptions'' intérieures correspondent à quoi concrètement ?
Merci de m'indiquer un ouvrage où je puisse m'informer. (en français svp) Reply

Elbaz Elishéva Paris 2 février 2014

L'esprit peut il gouverner le coeur ? Merci Rav pour ces explications, et si je peux ajouter à ce qui a été dit,

"En toute chose l'esprit doit dominer le cœur" c'est une exigence que nous devons et pouvons sentir et vivre, car là est la sagesse, car là est la clé,

pour combattre notre âme animale, située dans la partie gauche du cœur.

Je conseille vivement à tous les lecteurs et lectrices, d'étudier le Tanya de Rabbi Chnéor Zalman de Lyadi, l'Admour Hazakène, chapitre 13 etc... partie du Likoutei Amarim, car le Tanya révèle tous les mécanismes de l'Âme et permet donc à cette Âme de se révéler et de dépasser les limites de ce monde. Reply

Cette page en d'autres langues