Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Pourquoi et quand la réincarnation se produit-elle?

Pourquoi et quand la réincarnation se produit-elle?

 Email

Chaque descente de l’âme dans ce monde a un but divin spécifique. C’est vrai aussi bien lorsqu’il s’agit de la première descente de l’âme que dans le cas d’une réincarnation ultérieure. Il y a de nombreux aspects de guilgoul hanechamot – la réincarnation de l’âme – dont la complexité dépasse la portée de cette réponse. Cependant, pour comprendre l’objectif général de la réincarnation, nous pouvons nous référer aux trois raisons évoquées par Rabbi Yeshaya Halévi Horowitz, telles que formulées par les kabbalistes, dans son ouvrage classique Shnei Lou’hot HaBrit (Shaloh).1

1. Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul. Ainsi, les âmes qui ont péché et qui ne se sont pas correctement repenties de leur vivant sont parfois obligées de subir un second tour de vie dans ce monde qui sera une réparation des péchés commis auparavant. Généralement, la réparation s’effectue lorsque l’âme est confrontée à la même épreuve à laquelle elle a failli dans sa vie antérieure, et qu’elle la surmonte.

(C’est aussi la raison pour laquelle on devrait s’efforcer de faire téchouva (se repentir), même si l’on sait que l’on n’a pas commis d’action objectivement malfaisante. Après tout, on peut encore avoir des restes d’une vie antérieure qui ont besoin de réparation. De fait, beaucoup ont coutume de dire avant leurs prières du coucher tous les soirs : « Je pardonne à quiconque m’a mis en colère ou m’a contrarié... dans cette incarnation ou dans une autre incarnation. »)

2. La réincarnation est l’occasion pour les âmes d’accomplir les commandements qu’elles n’ont pas eu la possibilité d’accomplir dans une incarnation antérieure. Rabbi Isaac Louria (connu sous le nom de Ari zal) explique que l’âme est composée de 613 canaux, parallèles aux 248 membres et aux 365 vaisseaux sanguins du corps humain.

Ces 613 canaux atteignent l’élévation éternelle lorsque l’âme a accompli l’ensemble des 613 commandements lors de sa descente sur terre. Généralement, une âme ne parvient pas à accomplir tous les commandements en une seule fois et doit se réincarner jusqu’à les avoir tous accomplis.2

3. Certaines âmes ne descendent pas pour leur propre élévation ou leur propre perfection. La seule raison pour laquelle elles reviennent sur cette terre est pour faire du bien aux autres. Cela peut être pour aider un seul individu ou l’ensemble de la génération, spirituellement ou matériellement.

Maintenant que nous savons pourquoi les âmes se réincarnent en général, il convient de noter que, en théorie, une âme peut se réincarner autant de fois que nécessaire pour remplir sa mission. Toutefois, cela n’est possible que si elle rectifie ne serait-ce qu’une partie infime de son passé dans sa nouvelle incarnation. Mais une âme qui s’est réincarnée trois fois sans avoir rien rectifié ne se réincarne plus.3

Cela semble impliquer que l’âme qui s’est réincarnée trois fois sans rectifier son passé n’a plus d’autre recours pour s’amender et est condamnée à jamais.4

Toutefois, le Rabbi de Loubavitch, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson, de mémoire bénie, explique que cette limite concerne seulement les réincarnations en êtres humains. Ces âmes peuvent continuer à se réincarner, d’abord comme animaux cachères, puis, en ordre décroissant, comme animaux non-cachères, comme plantes, et même éventuellement comme objets inanimés, tant que le besoin existe.5

Ainsi, même les âmes qui ont commis des péchés si grands qu’il est dit que même le séjour dans la géhenne ne permet pas de les réhabiliter, peuvent néanmoins être rectifiées à travers la réincarnation et sont finalement réunies avec leur source.6

NOTES
1.
Torah Shebikhtav, Parachat Ki Tetsé.
2.
Voir Sefer HaGuilgoulim, ch. 4; Shaar HaGuilgoulim, Hakdamah 11:16. Cela exclut les commandements qui incombent seulement à une personne en particulier, comme un roi, car il acquitte l’obligation de tout Israël; voir Tanya, Igueret HaKodesh, Épître 29, et les notes du Rabbi de Loubavitch imprimé dans Leçons de Tanya ibid.
3.
Voir Kitvei HaArizal, Shaar HaPessoukim, Parachat Yitro. Cela se reflète dans le verset (Exode 34,7), “...Il poursuit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et quatrième génération...”, Ce qui signifie que D.ieu les conduit à travers un maximum de quatre incarnations (celle d’origine, plus trois réincarnations).
En outre, il est déduit du fait que le verset (ibid.) déclare “Il conserve la bonté pour des milliers...” qu’en général, une âme qui a corrigé une partie de son passé, ne se réincarne que jusqu’à deux mille fois. Voir Shaar HaPessoukim loc. cit.
4.
Voir Shaar HaPessoukim loc. cit.
5.
Il y a, cependant, une distinction importante entre les âmes qui se réincarnent en corps humains et celles qui se réincarnent en d’autres créatures. Lorsqu’une âme humaine s’incarne dans un animal, elle ne le fait que comme simple observateur. C’est-à-dire que cette créature est comme n’importe quelle autre créature de ce genre, si ce n’est qu’une âme réincarnée est emprisonnée à l’intérieur. La terrible souffrance de l’âme prisonnière de l’animal, forcée de vivre et d’observer la vie de cette créature en étant impuissante à contrôler son comportement, sert à la racheter.
En outre, bien que cette âme ne peut pas vraiment se racheter elle-même du fait qu’elle n’exerce aucun contrôle sur l’action de la créature, elle peut parfois être réparée à travers les actions d’autres personnes, par exemple par quelqu’un qui récite une bénédiction sur elle, si elle est cachère.
6.
Iguerot Kodech, vol. 1, p. 153.
Souvent, elles ont besoin de l’aide d’autres âmes pour être réparées. C’est la raison pour laquelle le Baal Chem Tov et le Arizal parcouraient parfois de grandes distances pour réciter une bénédiction à un certain endroit ou sur un plat particulier.
Por Yehuda Shurpin
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
6 Commentaires
1000 Caractères restants
Bill Burkina 22 octobre 2016

Curiosité Une âme réincarnée peut-elle être reconnue par son entourage antérieur?? Reply

amanda 17 octobre 2015

C'est l'idée même que je me suis faite de la réincarnation.
J'ai toujours pensé que l'âme doit s'elever pour aller vers Dieu et qu'elle n'en n'est capable qu'après avoir passé plusieurs chemins . Reply

Anonyme 19 juin 2015

reincarnation si une âme se réincarne comment peut -elle être présente dans sa famille antérieure ? Reply

AIDA OUNNAR Algérie 17 avril 2015

Très intéressant! Reply

Line Plamondon 21 janvier 2015

Donc il est juste de dire comme Tolstoï que la mort n'est pas une libération mais l'interruption du processus de libération (fin de la citation) et que la libération ne peut être obtenue qu'ici bas, par l'intermédiaire du corps. Un sujet boudé mais qu'y a-t-il de plus important que la reconnexion avec D.ieu ? Reply

Elisheba Portland , USA 14 mars 2013

Fascinant! Reply

Cette page en d'autres langues