Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Là où réside l’Essence

Là où réside l’Essence

«Je suis venu dans Mon jardin»

 Email

Lorsque toutes les dimensions des cieux furent déployées sur la Terre lors de la réception de la Torah, comme des draps fins tendus sur un matelas, c’est alors que D.ieu dit : « Je suis venu dans Mon jardin, l’endroit que J’ai le plus désiré depuis le début. »

Les anges en furent stupéfaits. Ils étaient pourtant là à louer le Créateur en harmonie sublime depuis le début de l’existence. Il n’y a pas de jalousie ou de désagrément parmi eux, seulement amour et fraternité. Pas d’ignorance, pas de confusion, seulement la révélation et la vision.

Ils considèrent notre monde d’atrocités barbares, de cruauté de l’homme envers l’homme, de cécité face aux plus évidentes des vérités ; un lieu où chaque chose s’agrippe à sa place et refuse de céder à l’autre, et ils disent : « C’est cet endroit qu’Il désire ?! C’est cela qu’Il appelle un jardin de plaisir ?! Mais c’est le plus bas de tous les mondes possibles, c’est la plus grande descente de Sa Lumière sacrée ! La dissimulation dans sa forme la plus absolue ! Et c’est cela qu’Il choisit pour Sa sainte demeure ?! »

J’ai décidé que la Lumière Infinie rencontrerait l’Obscurité Absolue et, dans leur mariage, se trouverait Mon Essence

Alors, le Tout-Puissant répond : « Pour Moi, le plus élevé des mondes est en soi une descente. J’ai commencé avec la Lumière Infinie qui contenait toutes les choses et qui en est la perfection. Dans cette lumière, J’ai imaginé les ombres de nombreux êtres, et J’ai retiré la lumière pour que les ombres puissent devenir réelles. Ces ombres, ce sont vous et vos mondes, sustentés par la lueur ténue du reflet d’un halo de la Lumière qui parvient à se frayer un chemin. De monde en monde inférieur, la lumière est progressivement diminuée par de nombreux filtres et de nombreuses contractions.

« Dans vos esprits à vous, les créations de chaque monde, la Lumière Infinie a été retirée. Mais Ma Présence, elle, n’a jamais été retirée. Je demeure intact et inchangé, sans rien recevoir, sans rien perdre.

« Ai-Je alors un quelconque besoin de cette descente de la lumière ? Il n’est rien que toute la beauté de tous vos mondes réunis puisse M’apporter que Je ne possède déjà. Je n’ai pas de besoins, pas de manques, Je n’ai donc pas besoin d’une raison pour toute chose que Je fais, y compris la création de chacun de vous.

« J’ai créé vos mondes non pas par besoin, non pas sous l’effet d’une cause, mais néanmoins avec un but et une volonté : J’ai décidé que la Lumière Infinie rencontrerait l’Obscurité Absolue et, dans leur mariage, se trouverait Mon Essence. J’ai choisi de me trouver chez Moi dans le plus bas de tous les mondes. »

C’est ce qui est affirmé dans l’ancien Midrache : la raison fondamentale de la création de tous les mondes, supérieurs et inférieurs, est que le Saint, béni soit-il, a souhaité une demeure dans le plus bas de tous les mondes.

Basé sur les lettres et les discours du Rabbi de Loubavitch
Extrait des enseignements du Rabbi de Loubavitch ; adapté par Tzvi Freeman.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
2 Commentaires
1000 Caractères restants
AMAR Guy Samuel Vichy-Allier, France 27 janvier 2014

C'est tout simplement merveilleux... beau et terrible, clair et si profond, et si l'on en perçoit le fond, nous sommes certainement loin de pouvoir l'atteindre... C'est majestueux et impénétrable, et cependant, par Sa Bonté et Son Vœu de nous venir en aide en Se laissant deviner, découvrir, Il consent à Se laisser deviner plus que percevoir... C'est Hachem, c'est Son Droit, Il accorde audience où Il Lui plait, dans les profondeurs insondables, comme dans les hauteurs vertigineuses. Béni soit Son Nom, amen.
Merci cher frère pour nous faire découvrir ces Textes Révélateurs de Merveilles. Reply

Léa Paris, France 13 février 2013

Là où réside l'Essence ce que je n'ai pas bien compris de l'ancien Midrache, c'est la création de tous les mondes: supérieur et inférieur et que Le Saint bénit-soit-il
a souhaité demeurer dans les plus bas de tous les mondes serait-il que le Créateur a voulu rester parmi les humains pour constater la cruauté des hommes? Merci de m'éclairer Reply

Cette page en d'autres langues