Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

La période de Liozna (1783-1795)

La période de Liozna (1783-1795)

 Email

(1783) R. Chnéour Zalman est nommé Maguid à Liozna

En 1783, R. Chnéour Zalman fut nommé au poste de maguid (prédicateur) dans sa ville natale, Liozna. À partir de ce moment, il commença à prononcer des discours publics de façon régulière, et ses enseignements furent diffusés à grande échelle.

(1783) Le débat de Minsk

Tout au long de cette période, une campagne de harcèlement fut menée contre la communauté ‘hassidique par des éléments de l’establishment rabbinique lituanien connus sous le nom de mitnagdim (« opposants »). Des édits d’excommunication, émis dans les villes influentes de Vilna, Minsk et Chklov, furent diffusés partout, incitant la population à persécuter les membres de la « secte » ‘hassidique. En réponse, Rabbi Chnéour Zalman organisa un débat lors duquel il justifia les enseignements du Baal Chem Tov et le mode de vie ‘hassidique. Le débat fut un événement mémorable, et de nombreux jeunes érudits rejoignirent les rangs des ‘hassidim.

(1787) La persécution des ‘hassidim s’intensifie

Une annonce condamnant le mouvement ‘hassidique fut publiée par dix-huit rabbins dans la région Mohilev, accroissant les tensions entre les ‘hassidim et leurs opposants. R. Chnéour Zalman conseilla à ses disciples de ne pas tenir compte de cette attaque, d’éviter la polémique et de rechercher seulement la paix.

(1788) Décès de R. Mena’hem Mendel de Horodok

Onze ans après son installation en Terre Sainte, Rabbi Mena’hem Mendel y décéda le premier jour de Iyar de l’année 5548 (1788). Il est enterré à Tibériade.

Lire Rabbi Mena’hem Mendel de Horodok

(1789) Début de la Révolution française ; George Washington est élu premier président des États-Unis

(1789) Naissance du Tsema’h Tsedek

Rabbi Mena’hem Mendel, plus tard célèbre sous le nom de « Tsema’h Tsedek », naquit à Devorah Lea, fille de R. Chnéour Zalman, le 29 Eloul 5549 (1789). Sa mère décéda alors qu’il n’avait que trois ans (voir ci-dessous), et il fut élevé dans la maison de son grand-père. En 1827, il devint le troisième Rabbi de ‘Habad.

(1790) R. Meir Raphaëls élu au conseil de la communauté de Vilna

Depuis le début de la direction de Rabbi Chnéour Zalman, la situation à Vilna s’était constamment améliorée. Le minyane ‘hassidique fut rétabli, d’abord dans la maison de R. Eliezer ben Haïm, et plus tard dans la maison de R. Meir Raphaëls. En 1790, R. Meir fut élu au conseil de la communauté de Vilna, et la situation continua de s’améliorer jusqu’à environ 1797.

(1791) Décès de R. Baroukh, père de R. Chnéour Zalman

(1792) Décès de Devorah Léa, fille de R. Chnéour Zalman

(1793) Louis XVI est guillotiné

(1796) Mort de la Grande Catherine (Catherine II) de Russie ; Paul Ier est couronné empereur de Russie

(1796) Publication du Tanya

En 1796, le Tanya, l’ouvrage fondateur du ‘Hassidisme’ Habad, fut imprimé pour la première fois. Dans ce texte très accessible, Rabbi Chnéour Zalman explique les éléments clés de l’approche méthodologique ‘Habad du service de D.ieu, avec les doctrines mystiques qui s’y rapportent.

Pour en savoir plus sur le Tanya, cliquez ici.

(1798) Rabbi Avraham de Kalisk réagit au Tanya de Rabbi Chnéour Zalman

R. Avraham de Kalisk était un disciple du Maguid de Mézeritch, et un dirigeant de la communauté ‘hassidique en Terre Sainte. L’explication lucide et la méthodologie claire du Tanya l’ont amené à critiquer son ami et collègue Rabbi Chnéour Zalman, écrivant dans une lettre que « trop d’huile menace d’éteindre la lumière ».

par Eli Rubin
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
La vie, les enseignements et les œuvres de Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, le fondateur de ‘Habad
Cette page en d'autres langues