Contact

"L'honneur d'une fille de roi"

"L'honneur d'une fille de roi"

La fascinante modestie de la femme juive

 Email
La "Tsniout" en question
Pourquoi le Judaïsme dit-il aux femmes de garder leur corps couvert ? Y a-t-il quelque chose de honteux ou de mauvais dans le corps de la femme ?
Est-il interdit d'être belle?
En couvrant ses cheveux, la femme mariée affirme : « Je ne suis pas disponible. Vous pouvez me voir, mais je ne suis pas ouverte au public. Même ma chevelure, la partie la plus manifeste et la plus visible de moi-même, n’est pas pour vos yeux. »
Les médias ont parfaitement capitalisé sur le schisme post-Fruit de la Connaissance. Si le corps est à ce point troublant, faites tout votre possible pour troubler! Attirez l’attention sur vous-même. Soyez séduisante, c’est la clé du succè...
Bénédictions d’en haut et bénédictions d’en bas
Manifestant une patience et une sensibilité extraordinaires vis-à-vis des enjeux psychologiques et sociologiques, le Rabbi a persisté dans ses efforts. Finalement, il réussit. Vers la fin des années 1960, le port de la perruque était devenu la norme dans la plupart des milieux orthodoxes.
Le vrai sens de la pudeur
Dans mon enfance, je tenais à porter des robes, et surtout des roses. Je suppose que je suis née avec une nature féministe, dans le sens apolitique. Je célébrais mon identité de fille et j’en étais fière.