Contact

La femme juive dans la Torah

La femme juive dans la Torah

Anthologie de commentaires

 Email
Vayéra
Ce qui est saint est également protégé et, dans une certaine mesure, caché...
'Hayé Sarah
Quelle fut la vie de Sarah, la première Mère du peuple juif? Qu'est-ce que sa vie nous enseigne sur nos vies aujourd'hui?
'Hayé Sarah
Tout le monde traverse une étape d’innocence. Malheureusement, pour la plupart des gens, cette disposition ne dure pas...
'Hayé Sarah
Dans son récapitulatif de la vie de Sarah, la Torah nous dit deux choses: qu’elle était belle et qu’elle avait un caractère parfait. Et elle nous présente ces deux grandes qualités juxtaposées.
Toldot
Avons-nous le pouvoir de changer nos propres vies? Ou bien sommes-nous exclusivement le produit de notre environnement? Une pertinente leçon de Rebecca
Vayichla'h
L'interprétation classique est que l'attitude de Léah et de Dina est condamnée car elle était contraire à la réserve qui doit caractériser les filles juives. Mais une analyse minutieuse du texte montre que c'était en réalité l'inverse...
Vayichla'h
Là où Abraham, Isaac et Jacob avaient échoué, une jeune fille aurait pu réussir...
Vayichla'h
Inhérente à notre nature est une aspiration perpétuelle à s’améliorer. Mais non moins essentiel à notre être est notre réceptivité et notre sens du sacrifice, notre conviction qu’il n’est rien de plus grand que l’abnégation au nom d’une grande cause. Ce sont le « Jacob » et la « Rachel » qui existent en chaque homme et chaque femme.
Vayichla'h
D.ieu‎ créa Adam et Ève dévêtus, et ils se promenaient dans le Jardin d’Éden... nus. Si la nudité publique ne posait pas de problème à D.ieu‎, pourquoi la Torah nous dit-elle d’être pudiques, de couvrir, de subjuguer notre allure naturelle? Qu’est-ce qui a changé?
Vayé'hi
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le judaïsme est transmis par la mère ? Et pourquoi l’homme a plus de commandements que la femme ? Et pourquoi remercie-t-il D.ieu de ne pas avoir été créé femme ?
Rachel et le 11 ‘Hechvan
Le 11 ‘Hechvan, jour du décès de notre mère Rachel, est véritablement la "Fête des Mères" juive…
Vayé'hi
Des hommes de la plus haute stature, les grands prêtres, recherchaient leur épouse parmi les filles d’Acher... Ce qui, quand on y réfléchit, est assez curieux. Pourquoi un homme d’une telle sainteté irait-il chercher une épouse dans une tribu avoisinante du seul fait de sa beauté?
Chémot
Le roi d’Égypte s’adressa aux sages-femmes des Hébreux... « Lorsque vous accoucherez les femmes des Hébreux, vous regarderez sur le siège d’accouchement ; s’il s’agit d’un fils, vous le tuerez... »
Bechala'h
Les hommes chantèrent, puis les femmes chantèrent, jouèrent du tambourin et dansèrent. Les hommes chantèrent leur joie devant la délivrance, chantèrent leur aspiration à une rédemption encore plus parfaite, mais quelque chose manquait. Une dimension que seule une femme pouvait apporter...
Bechala'h
Vous ressentez la douleur et l’amertume, plus profondément que les autres, cependant vous portez en votre cœur une inextinguible flamme de foi, d’espoir et d’optimisme. Vous êtes Myriam, l’essence de la femme juive
Yitro
En tant que Juifs, nous pouvons vivre une expérience plus intime du temps. Et pourtant, la moitié d’entre nous est exemptée de cet aspect de la vie juive : selon la loi de la Torah, la femme juive est affranchie de pratiquement toutes les Mitsvot liées au temps. Ségrégation ?
Térouma
D.ieu a doté la femme d’une sensibilité particulière...
Tazria
Pourtant, chacun peut devenir une «mère». Ce qui vient naturellement à la moitié féminine de la création peut être appris et assimilé par tous, dans toutes les entreprises de la vie.
Tazria - La mitsva de Niddah et le Mikveh
Même si l’esprit humain ne peut saisir la logique de ces décrets divins, nous pouvons néanmoins essayer de les comprendre spirituellement
Bamidbar
Il y a des moments pour livrer des batailles à l’extérieur, et des moments pour préserver nos trésors intérieurs
Chela'h - La perspective féminine sur le matériel et le spirituel
Quelles furent les conjectures des dix explorateurs qui les avaient amenés à se fourvoyer à ce point ? Et qu'avaient compris intuitivement les femmes que ces « hommes de distinction » n'avaient pas assimilé ?
Kora'h - ...et deux destins opposés
L'histoire de Kora'h et de On ben Pelet met en évidence la puissance de persuasion de la femme. Elle exprime aussi un autre aspect de la féminité: la capacité à voir au-delà des fausses apparences et à distinguer le bon chemin du mauvais.
Pin'has - Les filles de Tsélaf’had
Traditionnellement, la manière masculine de "conquérir la terre" fut perçue comme étant supérieur et plus efficace. Mais les filles de Tselof'had comprirent qu'un temps viendra où l'humanité évoluera vers une forme de conquête plus féminine...