Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Pourquoi vous avez raison et le monde a tort

Pourquoi vous avez raison et le monde a tort

...et pourquoi il faut que vous le sachiez

 Email

Vite : dites-moi une chose que vous pouvez offrir au monde qui ne provienne ni de vos gènes, ni de vos parents, ni de vos professeurs, ni de vos amis, ni de votre société, ni de votre nature, ni de votre éducation.

Ça a l’air ridicule, n’est-ce pas? C’est ce que le monde voudrait vous faire croire. Le monde veut que vous pensiez que rien ne peut provenir de l’être humain si lui, le monde, ne l’y a pas placé auparavant.

Et le monde ment. Quand vous êtes sorti du ventre de votre mère, quelque chose est apparu qui n’avait jamais existé auparavant. Quelque chose qui prend sa source en vous et exclusivement en vous. Avec votre arrivée, une vision du monde est née, non pas du monde tel qu’il est, mais du monde tel qu’il devrait être. Et le sens de votre vie, c’est de réaliser cette vision.

Quand vous êtes sorti du ventre de votre mère, quelque chose est apparu qui n’avait jamais existé auparavant : une vision du monde, non pas tel qu’il est, mais tel qu’il devrait être.

Pas un talent, pas un trait de personnalité, pas une aptitude ou un sens. Une vision. Et le succès de cette vision dépend de votre foi en elle. Parce que si vous n’avez pas foi en elle, personne d’autre n’en aura.

Le monde va être hostile à cette vision. Et plus encore à votre foi en elle. Pourquoi ? Parce que le monde résiste au changement, et cette vision est la seule force qui peut effectuer un changement véritable.

Vos talents, c’est le monde qui les a mis en vous, et il est heureux d’en retirer un légitime profit. Votre personnalité – sans vision, elle n’est rien de plus qu’une gentille interface avec le monde autour de vous, votre compromis avec ses exigences. Même votre intellect peut seulement commencer avec ce qui est et continuer à partir de là.

Ce n’est pas un effet, mais une cause. Ça arrive de bien au-delà de ce monde et ça change tout

Mais votre sens de ce qui ne va pas dans ce monde, votre indignation, votre vision de comment les choses devraient être – ce n’est pas un effet, mais une cause; ce n’est pas un mouvement, mais un moteur; ce n’est pas un résultat, mais une origine. Ça ne vient pas du monde et ne relève pas du monde. Ça provient de bien au-delà du monde. Ça a le pouvoir de tout changer.

Ce qui veut dire qu’il va vous falloir une foi en cette vision qui peut vaincre le monde entier.

Nous appelons cette vision ‘hokhmah חכמה, traduit par « sagesse ». La foi, nous l’appelons émounah אמונה.

La ‘hokhmah réassemble. Elle considère les fragments d’un monde brisé, et voit le tout qu’ils seraient censés constituer. Elle rencontre la maladie, et voit ce qui doit être guéri. Elle entend la dissonance d’une myriade de voix disparates, et sait qu’il y a ici une harmonie qui l’attend. Elle dit au monde : « Ce n’est pas droit. C’est injuste. Non, ce n’est pas pour être cela que tu as été créé ! » Puis elle vous pousse à vous lever et à accomplir ce que vous seul(e) pouvez accomplir.

La émounah ne bouge pas. Elle ne réagit pas. Elle ne change pas, ni ne décline. Elle ne peut être ni diminuée, ni corrompue. Le bruit qui bloque son signal l’affecte autant que les nuages affectent le soleil. Son origine est au cœur de votre âme, là où tout commence – nulle cause ne l’a précédée. La émounah croit en la ‘hokhmah, car la ‘hokhmah a été conçue en son sein, dans ce lieu au-delà du changement. De la même façon que la émounah est une avec la Lumière Infinie, la ‘hokhmah voit cette Lumière Infinie en tout. Et de cette manière, elle nourrit la ‘hokhmah, et la ‘hokhmah lui rend cette faveur, car c’est à travers la ‘hokhmah que la émounah parvient à l’existence.

Sans votre ‘hokhmah et sans la émounah qui respire en elle, vous pourriez tout aussi bien être une boule de billard roulant au gré de ce que dictent les lois de Newton, un artefact de votre environnement. Ce sont elles qui en font de vous le maître. Elles sont vous, et vous êtes elles, et sans elles, vous pourriez tout aussi bien ne pas exister. Si ce n’était la émounah, nous serions tous sans importance ; l’humanité serait plate ; les matérialistes, les nihilistes et les déterministes auraient raison. Nous ne serions guère plus que des ordinateurs faits de viande et d’os.

C’est votre vision qui vous rend important. C’est votre foi en elle qui vous rend réel.

C’est votre vision qui vous rend important. C’est votre foi en elle qui vous rend réel.

Le peuple juif est né, lui aussi. Et avec sa naissance, une vision est entrée dans ce monde, ainsi qu’une foi en cette vision. Chaque Juif a une part de cette vision, chacun selon sa perspective unique, totalement originale et d’une importance vitale pour l’ensemble – car la réparation du monde entier dépend du fait que chaque juif et chaque juive accomplisse sa part. Au plan collectif, nous nous sommes cramponnés à cette vision, sans rien lâcher, à travers toutes les moqueries et toutes les séductions, toutes les menaces et tous les dangers, même lorsque les faits apparents semblaient contredire tout ce en quoi nous croyions, jusqu’à ce que notre bon droit soit démontré. Avec cette foi nous avons réussi à transformer le monde au-delà de l’imaginable, et avec cette foi nous l’amènerons à son plein aboutissement.

Vous aussi, vous devez vous accrocher à votre vision. Si vous ne croyez pas en elle,  personne d’autre n’y croira. Et avec cette vision, vous allez changer le monde.

par Tzvi Freeman
Rav Tzvi Freeman dirige l'équipe de "Questions au Rabbin" de Chabad.org. Il vit à Toronto, Canada et est l’auteur de nombreuses traductions et synthèses de la pensée kabbalistique et ‘hassidique, parmi lesquels « Bringing Heaven Down to Earth. »
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
5 Commentaires
1000 Caractères restants
Laure Marseille 13 novembre 2015

Merci pour, en quelques lignes avoir fait sauter la chape de plomb qui isole et affaiblit et merci pour avoir mis tant d'énergie et de foi en notre éveil et notre réveil. Reply

Anonyme 10 novembre 2015

merci merci pour ce texte. comment les retrouver quand il nous semble qu'on les a perdu? Reply

Anonyme Marseille 9 novembre 2015

Quel encouragement ! Toda raba Reply

Mouly Stéphane Paris 28 février 2014

C'est une réalité on peut pas l'avoir en claquant des doigts et en plus si tu prends la peine déjà de lire même sans en ressentir le fond c'est que tu es dans une bonne voie et qu'il faut continuer encore et encore car au bout il y a la liberté divine qui te fera découvrir et ressentir la joie. Reply

Anonyme 94000, FRANCE via loubavitch-boulogne.com 1 novembre 2012

Vraiment époustouflant et criant de vérité.
Ca serait si facile si ce n'était simplement pas évident d'aller parfois à l'encontre du bien-pensant de l'humanité environnante et source de souffrance que de se démarquer tout le temps en essayant d'appliquer la vérité à laquelle on croit et pourquoi on est venu au monde.
Mais ce message est encourageant pour les personnes qui essaient de vivre leurs convictions jusqu'au bout. Reply

Cette page en d'autres langues