Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Ethique des Pères - Chapitre Deux

Ethique des Pères - Chapitre Deux

Texte français

 Email

1. Rabbi [Yehoudah HaNassi] dit : « Quelle est la voie de rectitude que l’homme doit adopter ? Tout ce qui l’honore à ses propres yeux et l’honore aux yeux d’autrui. Et sois méticuleux [en accomplissant] une mitsvah [apparemment] mineure, comme pour une mitsvah conséquente, car tu ne connais pas la rétribution accordée pour les mitsvot. Et considère la perte [occasionnée par l’accomplissement] d’une mitsvah en regard de la rétribution [accordée pour son observance] et le gain occasionné par une faute en regard de la perte [qu’elle te vaut]. Considère trois choses et tu n’en viendras pas à fauter : sache ce qui est au-dessus de toi : un œil qui voit, une oreille qui entend, et que tous tes actes sont consignés dans un Livre. »

2. Rabbane Gamliel fils de Rabbi Yehoudah HaNassi dit : « Il est bon de concilier l’étude de la Torah avec le gagne-pain, car leurs efforts associés occultent [la tentation de] la faute ; et toute étude de la Torah qui n’est pas accompagnée d’un travail est vouée à la perte et entraîne la faute. Et que tous ceux qui œuvrent pour la communauté, le fassent au nom des Cieux, car le mérite de leurs ancêtres les assiste et leur rectitude revêt une portée éternelle. Quant à vous [dit Dieu], Je vous rétribuerai largement comme si vous l’aviez [vous-mêmes] accompli.

3. Méfiez-vous du pouvoir en place, car il n’est favorable à l’individu que lorsque cela lui profite. Il paraît conciliant lorsqu’il en tire avantage et n’assiste pas les gens lorsqu’ils sont dans le besoin. »

4. Il avait coutume de dire : « Accomplis Sa volonté comme si elle était la tienne, de sorte qu’Il accomplisse ta volonté comme si elle était la Sienne. Efface ta volonté devant la Sienne, de sorte qu’Il efface la volonté des autres devant la tienne. » Hillel dit : « Ne te sépare pas de la communauté ; ne présume pas de toi, jusqu’au jour de ta mort ; ne juge pas ton prochain avant d’avoir été à sa place ; ne prononce pas de parole ambiguë en escomptant qu’elle sera finalement comprise ; et ne dis pas : “Lorsque j’en aurai le loisir, j’étudierai”, peut-être n’en auras-tu pas le loisir. »

5. Il avait coutume de dire : « Un sot ne saurait craindre la faute et un ignorant ne saurait être pieux ; un timide ne saurait accéder à la connaissance et un irascible ne saurait enseigner ; et celui qui est trop occupé au commerce ne saurait acquérir la sagesse ; et là où il n’y a pas d’homme, efforce-toi d’être un homme. »

6. Il vit également un crâne flotter sur l’eau ; il lui dit : « C’est parce que tu as noyé qu’on t’a noyé et ceux qui t’ont noyé seront à leur tour noyés. »

7. Il avait coutume de dire : « L’abondance de chair entraîne l’abondance de vermine [dans la tombe] ; l’abondance de biens entraîne l’abondance de soucis ; l’abondance d’épouses entraîne l’abondance de sorcellerie ; l’abondance de servantes entraîne  l’abondance de licence ; l’abondance de serviteurs entraîne  l’abondance de vol ; [en revanche] davantage de Torah, c’est davantage de vie ; davantage d’étude assidue, c’est davantage de sagesse ; davantage de concertation, c’est davantage de compréhension ; davantage de charité, c’est davantage de paix. Celui qui s’est acquis un bon nom, l’a acquis pour lui-même ; celui qui a acquis la connaissance de la Torah s’est acquis la vie dans le Monde Futur. »

8. Rabbane Yo’hanane ben Zaccaï reçut [la Loi orale] de Hillel et de Chammaï. Il avait coutume de dire : « Si tu as appris beaucoup de Torah, ne t’en fais pas l’éloge, car c’est dans ce but que tu as été créé. »

9. Rabbane Yo’hanane ben Zaccaï avait cinq [éminents] élèves, qui étaient : Rabbi Eliézer ben Horkenous, Rabbi Yeochoua ben ‘Hananiah, Rabbi Yossé HaCohen, Rabbi Chimone ben Netanel, Rabbi Eléazar ben Ara’h. Il énonçait ainsi leurs qualités respectives. Rabbi Eliézer ben Horkenous : une citerne bien cimentée, dont aucune goutte ne se perd ; Rabbi Yeochoua ben ‘Hananiah : heureuse celle qui l’a enfanté ; Rabbi Yossé HaCohen : le ‘hassid ;  [pieux, qui agit au-delà de ce que la loi requiert]. Rabbi Chimone ben Netanel : celui qui craint la faute ; et Rabbi Eléazar ben Ara’h : telle une source toujours plus jaillissante. Il disait : « Si tous les Sages d’Israël se trouvaient sur un plateau d’une balance et qu’Eliézer ben Horkenous se trouvait sur l’autre plateau, il pèserait plus qu’eux. » Abba Chaoul disait en son nom : « Si tous les Sages d’Israël se trouvaient sur un plateau d’une balance avec Eliézer ben Horkenous et qu’Eléazar ben Ara’h se trouvait sur l’autre plateau, il pèserait plus qu’eux. »

10. Il leur dit : « Allez et identifiez le bon chemin auquel l’homme doit s’attacher. » Rabbi Eliézer dit : « un bon œil. » Rabbi Yeochoua dit : « un bon ami. » Rabbi Yossé dit : « un bon voisin. » Rabbi Chimone dit : « entrevoir les conséquences de ses actes. » Rabbi Eléazar dit : « un bon cœur. » Il [Rabbi Yo’hanane ben Zaccaï] leur dit : « Les paroles d’Eléazar ben Ara’h m’apparaissent préférables aux vôtres, car les vôtres sont incluses dans les siennes. » Il leur dit : « Allez et identifiez le mauvais chemin dont l’homme doit s’éloigner. » Rabbi Eliézer dit : « un mauvais œil. » Rabbi Yeochoua dit : « un mauvais compagnon » Rabbi Yossé dit : « un mauvais voisin. » Rabbi Chimone dit : « c’est celui qui emprunte et ne restitue pas. » [En effet] emprunter à l’homme équivaut à emprunter à Dieu, car il est dit : L’impie emprunte et ne restitue pas, mais le Juste [D.ieu] agit avec bonté et donne[au prêteur lésé]. Rabbi Eléazar dit : « un mauvais cœur. » Il [Rabbi Yo’hanane ben Zaccaï] leur dit : « Les paroles d’Eléazar ben Ara’h m’apparaissent préférables aux vôtres, car les vôtres sont incluses dans les siennes. » Ils affirmèrent trois choses. Rabbi Eliézer dit : « Que l’honneur de ton prochain te soit aussi cher que le tien, ne sois pas prompt à la colère et repens-toi un jour avant ta mort. Réchauffe-toi au foyer des Sages et prends garde à leurs braises, de peur de te brûler, car leur morsure est celle du renard, leur piqûre est celle du scorpion, leur murmure est celui du serpent et toutes leurs paroles sont comme des charbons ardents. »

11. Rabbi Yeochoua dit : « Le mauvais œil, le mauvais penchant et la haine des créatures excluent l’individu de la société. »

12. Rabbi Yossé dit : « Que l’argent de ton prochain te soit aussi cher que le tien ; et dispose-toi à étudier de la Torah, car elle [sa compréhension] ne t’est pas léguée en héritage ; et que tous tes actes soient accomplis au nom des Cieux. »

13. Rabbi Chimone dit : « Sois scrupuleux en récitant le Chema et la prière. Et lorsque tu pries, ne fais pas de ta prière une routine, mais implore la miséricorde et la pitié devant l’Omniprésent, car il est dit : Car Il est clément et miséricordieux, longanime et plein de bonté, et Il revient sur les mauvais décrets. Et ne sois pas un impie à tes yeux. »

14. Rabbi Eléazar dit : « Sois assidu à l’étude de la Torah ; sache quoi répondre à l’incroyant ; et sache devant qui tu œuvres et qui est ton employeur qui te paiera le salaire de ton labeur. »

15. Rabbi Tarfone dit : « Le jour est court, le travail est considérable, les ouvriers sont paresseux, le salaire est grand et l’Employeur est pressé. »

16. Il avait coutume de dire : « Tu n’es pas tenu de terminer le travail, mais tu n’es pas libre de t’en dispenser. Si tu as beaucoup étudié la Torah, une rétribution considérable te sera accordée et tu peux être confiant en ton employeur qui te rétribuera en fonction de ton labeur ; mais sache que la rétribution des justes est pour le Monde Futur. »

Extrait du Sidour Tehilat Hachem hébreu-français, éd. Kehot Publication Society
© Schlomoh Brodowicz pour la traduction française
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
L'Ethique des Pères est un traité de Michna qui expose la vision de la Torah sur l'éthique, la morale et les relations interpersonnelles. Découvrez dans cette section le texte de la Michna et une sélection grandissante de commentaires.
Cette page en d'autres langues