Contact

Ethique des Pères - Chapitre Un

Ethique des Pères - Chapitre Un

Texte français

 Email

1. Moïse reçut la Torah au Sinaï et la transmit à Josué ; Josué la transmit aux Anciens, les Anciens aux Prophètes et les Prophètes la transmirent aux Hommes de la Grande Assemblée. Ceux-ci énoncèrent trois principes : soyez circonspects dans le jugement, formez de nombreux disciples et établissez une clôture autour de la Torah.

2. Chimone le Juste fut parmi les derniers des Hommes de la Grande Assemblée. Il disait : « Le monde repose sur trois piliers : [L’étude de] la Torah, le service [de Dieu] et les actes de bienveillance. »

3. Antiguenos de So’ho reçut [la Loi orale] de Chimone le Juste. Il disait : « Ne soyez pas comme des serviteurs qui servent leur maître en vue de recevoir une récompense, mais soyez comme des serviteurs qui servent leur maître sans chercher à recevoir une récompense ; et que la crainte des Cieux soit sur vous. »

4. Yossé ben Yoézer de Tsrédah et Yossé ben Yo’hanane de Jérusalem reçurent [la Loi orale] des précédents. Yossé ben Yoézer de Tsrédah dit : « Que ta maison soit un lieu de réunion pour les Sages ; attache-toi à la poussière de leurs pieds et bois leurs paroles avec avidité. »

5. Yossé ben Yo’hanane de Jérusalem dit : « Que ta maison soit largement ouverte [à l’hospitalité] ; et que les indigents fassent partie de ta maison ; et ne converse pas trop avec la femme. » On voulait dire [avec] ta propre femme ; à plus forte raison avec la femme d’un autre. De là les Sages ont affirmé : « Celui qui converse trop avec une femme, cause du mal à lui-même, néglige l’étude de la Torah et est appelé à hériter du Guehinom [purgatoire]. »

6. Yeochoua ben Pera’hia et Nittaï de Arbel reçurent [la Loi orale] des précédents. Yeochoua ben Pera’hiah dit : « Donne-toi un maître, acquiers-toi un ami, et juge chaque individu avec mansuétude. »

7. Nittaï de Arbel dit : « Éloigne-toi d’un mauvais voisin ; ne te lie pas avec un impie ; et ne désespère pas du châtiment. »

8. Yehoudah ben Tabaï et Chimone ben Chata’h reçurent [la Loi orale] des précédents. Yehoudah ben Tabaï dit : « Ne te fais pas avocat [lorsque tu es appelé à juger] et lorsque les parties sont en ta présence, considère-les toutes deux comme fautives ; et lorsqu’elles prennent congé de toi – après avoir accepté le verdict – considère-les toutes deux comme innocentes. »

9. Chimone ben Chata’h dit : « Sonde abondamment les témoins ; et prends garde à tes paroles, car elles pourraient inspirer le mensonge [aux témoins ou aux parties.] »

10. Chemayah et Avtalione reçurent [la Loi orale] des précédents. Chemayah dit : « Aime le travail ; abhorre la hauteur et ne cherche pas à te faire connaître du pouvoir en place. »

11. Avtalione dit : « Sages, prenez garde à vos paroles, car vous pourriez être passible d’exil et être relégués en un endroit où les eaux sont malsaines [où sévit l’hérésie] ; les disciples qui vous suivent en boiraient et en périraient [spirituellement] et le Nom des Cieux s’en trouverait profané. »

12. Hillel et Chammaï reçurent [la Loi orale] des précédents. Hillel dit : « Sois parmi les disciples d’Aaron, en aimant la paix et en poursuivant la paix, en aimant les créatures et en les approchant à la Torah. »

13. Il avait coutume de dire : « Qui cherche le renom perd son nom ; qui n’augmente pas [sa connaissance de la Torah] l’amoindrit ; celui qui n'étudie pas est passible de mort ; et qui fait usage de la couronne [de la Torah, à ses propres fins] disparaîtra. »

14. Il avait coutume de dire : « Si je ne suis pas pour moi, qui sera pour moi ? Et si je ne suis que pour moi, que suis-je donc ? Et si ce n’est pas à présent, alors quand ? »

15. Chammaï dit : « Impose une régularité à ton étude de la Torah ; parle peu et agis beaucoup ; et accueille chaque individu avec un visage bienveillant. »

16. Rabbane Gamliel disait : « Donne-toi un maître et défais-toi du doute ; et ne prélève pas souvent la dîme au jugé [fût-ce à l’excédent]. »

17. Chimone son fils dit : « Toute ma vie, j’ai grandi parmi les Sages et je n’ai rien trouvé de plus bénéfique pour l’individu, que le silence ; l’essentiel n’est pas dans l’exégèse, mais dans les actes ; et celui qui abonde en paroles suscite la faute. »

18. Rabbane Chimone ben Gamliel dit : « Le monde subsiste par trois vertus : la justice, la vérité et la paix ; car il est dit : Que la vérité et le jugement de paix soient administrés dans vos portes. »

Extrait du Sidour Tehilat Hachem hébreu-français, éd. Kehot Publication Society
© Schlomoh Brodowicz pour la traduction française
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
L'Ethique des Pères est un traité de Michna qui expose la vision de la Torah sur l'éthique, la morale et les relations interpersonnelles. Découvrez dans cette section le texte de la Michna et une sélection grandissante de commentaires.
Cette page en d'autres langues