Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Un ‘hassid au pays des merveilles

Un ‘hassid au pays des merveilles

Est-ce vous ?

 Email

Les enfants adorent les contes de fées et sont fascinés par les histoires de lointains royaumes et de pouvoirs magiques. Ils se plaisent à imaginer un monde qui serait si différent du nôtre ; un monde dans lequel le bien l’emporterait à chaque fois, où les forces maléfiques finiraient toujours par être vaincues, et où derrière chaque pierre pourrait se cacher le génie à même de réaliser tous vos souhaits.

Chez de nombreuses personnes, leur fascination pour les mondes parallèles ne diminue pas à mesure qu’ils grandissent. Au contraire, ils continuent à dévorer les livres de science-fiction, aspirant à s’évader de la (parfois si dure) réalité, ne serait-ce que quelques minutes par jour.

De fait, tous ces livres possèdent un fond de vérité. Car il existe réellement un véritable univers parallèle.

Ouvrez un livre de Kabbalah, et vous découvrirez que : a) il existe un nombre infini de mondes spirituels. b) en réalité, rien d’autre que D.ieu n’existe ; toutes les autres choses – y compris nous-mêmes – sont seulement des extensions de l’énergie divine. c) tout ce qui arrive est pour le bien, car tout est prédestiné par D.ieu. d) le matériel est absolument insignifiant. La Torah, la prière et les mitsvot sont les seules choses réellement importantes dans la vie.

Il existe réellement un véritable univers parallèleMais après que vous aurez refermé votre ouvrage mystique, tout ce que vous venez d’y apprendre prendra soudain l’aspect d’un mythe : a) les scientifiques n’ont pas encore découvert le moindre monde spirituel. b) le monde dans lequel nous vivons est très réel et très tangible, à l’opposé de D.ieu, en qui nous « croyons ». c) des mauvais événements ont lieu tous les jours. d) l’argent, les biens matériels, et les plaisirs physiques sont concrètement les principaux centres d’intérêt dans le monde.

La Torah prêche une réalité, et nous vivons dans une toute différente « réalité ».

Fort heureusement, il nous a été donné de pouvoir changer notre perception. Nous avons la possibilité de vivre dans le Royaume de D.ieu. Ici et maintenant.

« ‘Habad » est l’acronyme de ‘Hokhmah, Binah et Daat, les trois facultés intellectuelles de l’esprit. L’objet du ‘Hassidisme ‘Habad est d’étudier et de méditer sur la véritable réalité divine, au point où notre esprit est saturé de connaissance de D.ieu et nous commençons à percevoir le monde dans une perspective divine.

La foi en elle-même n’est pas suffisante. La réalité divine doit apparaître aussi réelle que le monde physique (qui n’est pas si réel que ça...) L’amour de D.ieu doit être une émotion tangible qui fait accélérer votre battement de cœur – comme lorsque vous pensez à un être cher. La crainte de D.ieu doit causer chez quelqu’un un tremblement à la simple idée de désobéir aux commandements de D.ieu. La providence divine, Son contrôle du moindre détail de notre existence, ne doit pas être seulement un mantra ; elle doit être une évidence qui nous procure réellement sérénité et tranquillité d’esprit.

L’objet du ‘Hassidisme est de faire de D.ieu une partie réelle de notre vieUne entité devient réelle à celui qui l’observe de l’une ou l’autre manière : a) si elle est matérielle, elle peut être perçue par l’un des cinq sens ; b) s’il s’agit d’un concept abstrait qui ne peut être détecté par les sens physiques, il devient réel lorsqu’il est compris intellectuellement. L’objet du ‘Hassidisme est de faire de D.ieu une partie réelle de notre vie. Ceci s’accomplit en comprenant D.ieu au point où il devient possible pour l’esprit fini de l’homme d’appréhender Sa nature infinie.

Le ‘Hassidisme n’est pas réservé à une élite ou à un groupe de privilégiés. Chaque homme, chaque femme et même chaque enfant a droit à une véritable relation avec D.ieu. Joignez-vous à un cours de ‘Hassidout et préparez-vous à découvrir le monde du divin.

par Naftali Silberberg
Le Rav Naftali Silberberg est auteur et directeur du département des programmes du Rohr Jewish Learning Institute. Il réside à Brooklyn avec son épouse Haya Mouchka et leurs trois enfants.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
3 Commentaires
1000 Caractères restants
Anonyme Laval, canada 8 mars 2011

Cours de Hassidout. J'ai lu ce beau et reconfortant message qui a ajouté un plus + à l'idée que je fasse de la spiritualité, de ce fait, j'aimerais suivre un cours de kabbale avec vous. Reply

Anonymous Nicosie, Chypre 23 février 2011

alors je fais partie du groupe Devant la vie dans laquelle j'existe une idée m'est chère plus que tout c'est l'idée de D.ieu créateur...parfois on se demande où Hashem se cache..mais je ne perds pas de vue ma croyance et je crois aux valeurs de la prière et des mitzvoth.
Alors le Hassidisme c'est très beau. Reply

Anonyme La Seyne sur Mer, France 23 février 2011

Un Hassid au pays des merveilles
Oui, ce pourrait être moi. D. est une partie réelle de ma vie. Il est en moi, je suis en Lui. Je me soumets à Sa volonté, même dans l'épreuve comme en ce moment, et votre commentaire vient conforter encore ma foi et ma volonté de le servir.
Je partage absolument et je vous en remercie. Reply

Cette page en d'autres langues