Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Le Rabbi en 1981: «Qui peut évaluer quelle sera la situation en Égypte dans 30 ans?»

Le Rabbi en 1981: «Qui peut évaluer quelle sera la situation en Égypte dans 30 ans?»

 Email

Le Rav Aaron Dov Halprin, rédacteur en chef du journal « Kfar ‘Habad » publié dans la ville du même nom en Israël, raconte :

C’était en 1981, à la fin du mois de Tichri 5742. Je venais de rentrer de New York où j’avais passé le mois des fêtes au « 770 ». Un message me disait de rappeler d’urgence le professeur Yossef Tsuriel de ‘Haïfa...

Le professeur Tsuriel était un spécialiste mondial du sable (ne me demandez en quoi cela consiste) et avait voyagé dans le monde entier à ce sujet, y compris, de façon secrète, dans plusieurs pays arabes.

Votre Rabbi est vraiment un grand sage !C’était la première fois que j’entendais cet homme, d’ordinaire de nature calme et réfléchie, avec autant d’excitation dans la voix.

– Écoute-moi ! Votre Rabbi est vraiment un grand sage ! me dit ce vieil ami.

– Que se passe-t-il ? lui ai-je demandé.

– Sadate, qui a été assassiné il y a deux semaines !

– Mais quel rapport avec Sadate ? ai-je dit. Il avait piqué ma curiosité.

– Tu ne te rappelles pas ce que je t’ai raconté au sujet de ma ye’hidout, mon entrevue avec le Rabbi l’année dernière ? m’a-t-il demandé incrédule.

De fait, je ne me rappelais pas grand-chose de ce qu’il m’en avait raconté, si ce n’est qu’il s’était adressé au Rabbi en français (et le Rabbi lui avait répondu « Vous parlez certainement aussi l’hébreu ? ») et qu’ils avaient parlé de ses visites dans les pays arabes.

– Rafraîchis-moi la mémoire, ai-je dit.

– Rappelle-toi : j’avais demandé au Rabbi pourquoi il était contre les accords de Camp David avec l’Égypte et pourquoi il était si inquiet à l’idée de leur rétrocéder les champs pétrolifères du Sinaï. Maintenant je vois combien le Rabbi est sage !

– Mais que t’a-t-il dit exactement à ce sujet ? ai-je demandé, brûlant d’impatience.

– Le Rabbi m’a dit : « Comment peut-on s’en remettre à un tel accord ? Qui sait qui gouvernera l’Égypte dans un an ? Et qui peut évaluer quelle sera la situation là-bas dans 30 ans ? » Nous sommes un an plus tard et Sadate a été assassiné ! Le Rabbi avait vu juste !

J’avais publié notre échange à l’époque dans le journal et j’avais reproduit la phrase du Rabbi mot pour mot, en mettant bien évidemment l’accent sur son début.

Aujourd’hui, la seconde partie de la phrase apparaît comme non moins extraordinaire : « qui peut évaluer quelle sera la situation là-bas dans 30 ans ? »

1981-2011...

Extrait du Kfar ‘Habad de Tetsavé 5771

par Aaron Dov Halprin
Le Rav Aaron Dov Halprin est rédacteur en chef du magazine Kfar 'Habad
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
1000 Caractères restants
Notifiez-moi lors de la publication de nouveaux commentaires
Trier par:
Discussion (5)
17 août 2013
Guérison
Nataf Chaoul,

Votre témoignage me touche énormément. J'aurais tant aimé qu'en 1989, quelqu'un me parle du Rabbi... J'aurais été au 770 la semaine suivante et, qui sait, ma mère z"l serait peut-être toujours de ce monde aujourd'hui.
Que D.ieu fasse que très prochainement, nous ne pleurions plus que des larmes de joie en retrouvant nos chers disparus.
Nitzotz
Grenoble
20 février 2011
Guérison de ma mère
Cela c'est passé en 1981, suite à des douleurs dans le dos, ma mère (que D.repose son âme) a subit des examens, j'ai été convoqué par les médecins qui m"ont annoncé qu'elle avait un cancer très avancé du poumon gauche, complétement mangé par cette maladie, radios pulmonaires à l'appui. Les médecins ne lui donnaient plus que 2 ou 3 mois à vivre. J"était effondré. Devant ma peine,u n ami Loubavitch m'a conseillé d"aller voir le Rabbi. Une semaine + tard avec mon père et mon frère nous étions au 770 pour y passer les fêtes de Chavouot et surtout pour être reçus par le Rabbi. Je n'oublierais jamais ce voyage, dans la syna du Rabbi l'ambiance était incroyable. Nous étions dans un autre monde, celui de D. dirigé par le Rabbi de la + belle des façons. J'ai été reçu par le Rabbi qui m'a donné une Braha, il m'a dit que tout se passerait bien. A notre retour, après de nouveau examens les médecins ne comprenaient rien maman était guérie, son cancer avait disparu. Un an + tard je l'ai emmené à NY pour qu'elle remercie le Rabbi.
NATAF CHAOUL
Deuil la barre, France
17 février 2011
La vision était très sage car le monde évolue et évoluera encore durant les 30 prochaines années, mais peut on vivre éternellement cerné de fils barbelés? Le "monde arabe" est en pleine mutation mais cela ne signifie pas obligatoirement un danger, personne ne sait mais il faut en passer par là car on ne peut empêcher des peuples de se soulever, il faut simplement prévenir plutôt que d'avoir à guérir...
Lafarge
17 février 2011
Egypte
Et qu'avait dit encore le Rabbi concernant le monde arabe après tous ces évènements encore en cours ?

Que va devenir l'Egypte maintenant ?

Y-aura-t-il une guerre générale contre Israël ?
Anonyme
Auxerre, FRANCE
13 février 2011
Prophétie du Rebbe
Vous serait-il possible de vous procurer une coupure du journal en question d'il y a trente ans et de la publier en ligne?
Je pense qu'il est important de faire savoir au monde Juif ce que le Rebbe avait prophétisé.
David Partouche
Montréal, Canada