Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

Pourquoi certaines personnes exceptionnelles meurent jeunes?

Pourquoi certaines personnes exceptionnelles meurent jeunes?

 Email

Question :

Je ne comprends pas. Pourquoi les bons meurent-ils jeunes ? J’ai perdu un ami qui était la meilleure personne que je connaisse. Et je peux penser à plein de gens pas si bien que ça qui profitent de la vie. Où est la justice ? Peut-on trouver un sens à ce monde tordu ?

Réponse :

Laissez-moi vous raconter une histoire.

Où est la justice ?Une grande controverse éclata un jour au ciel. C’était au sujet d’une magnifique et très précieuse nouvelle âme que D.ieu venait de créer. Les anges débattaient sur ce qu’il convenait de faire avec cette âme. Un groupe d’anges exigea que cette âme demeure au ciel. « Elle est trop pure, trop sainte pour être exposée à la laideur du monde inférieur, dirent-ils. Qui sait ce qui lui arriverait dans un monde de tentation et de mal. Cette âme doit rester ici avec nous. »

Mais l’autre groupe d’anges tint un discours diamétralement opposé : « Certes, cette âme brille d’une exceptionnelle aura divine. Mais c’est justement pour cela qu’elle doit descendre sur terre. Imaginez donc la beauté et le bien que cette âme peut apporter à un monde ténébreux. Quel bienfait y aurait-il à garder une telle âme au ciel ? Qu’elle descende sur terre et y projette sa lumière ! »

Et ainsi continuèrent-ils à argumenter sans fin, chaque partie campant sur ses positions. Jusqu’à ce qu’il leur fut clair qu’ils ne pourraient pas résoudre cette question à eux seuls ; ils devaient recourir à une Autorité Supérieure. Le cas fut donc présenté devant le Tout-Puissant. Les anges présentèrent leurs arguments devant la cour céleste. D.ieu écouta les deux opinions, le premier groupe d’anges avançant que cette âme pure était trop sainte pour être plongée dans le monde inférieur, le second objectant que le monde avait besoin de telles âmes plus que tout.

Voici ce que D.ieu répondit :

« Il est certes triste d’envoyer une âme aussi parfaite dans un monde aussi sombre. Mais telle est Ma volonté. Je ne crée l’obscurité que pour que des âmes telles que celle-ci puissent transformer l’obscurité en lumière. Le but de toute la création était que le monde inférieur soit raffiné par les bonnes actions d’êtres humains mortels. Ceci ne peut être accompli par des âmes au ciel, mais seulement par des âmes revêtues dans des corps. Ainsi, même cette âme si pure et si parfaite doit descendre sur terre. »

Les anges du premier groupe, qui avaient demandé que l’âme demeure au ciel, étaient déçus. Ils ne pouvaient pas concevoir qu’on s’attende à ce qu’un être aussi spirituel puisse survivre à un monde aussi matériel. D.ieu se tourna vers eux et dit : « Concernant votre requête de garder cette âme ici, Je vous l’accorde partiellement. Ainsi, bien qu’elle doive nous quitter et descendre sur terre, elle ne tardera pas à revenir. Son séjour sur terre sera bref. Car une âme aussi exceptionnelle ne mettra pas longtemps à accomplir sa mission. Elle sera bientôt libre de revenir au ciel. »

Chacun de ses jours sur terre est une bénédictionD.ieu se tourna alors vers le second groupe et demanda : « Êtes-vous satisfaits de cela ? Acceptez-vous que cette âme ne demeure sur terre que pour un temps limité ? »

Les anges répondirent : « Nous l’acceptons. Chacun de ses jours sur terre est une bénédiction. »


Lorsqu’un être cher quitte ce monde, nous ressentons que nous avons perdu quelque chose de précieux. Nous nous retrouvons avec un trou béant dans notre cœur, souvent à nous demander pourquoi cette personne nous a été enlevée. Mais, en même temps, nous pouvons être reconnaissants d’avoir eu le bonheur de la connaître. Nous avons été bénis de côtoyer une âme aussi belle. Le monde a le privilège d’avoir de tels visiteurs célestes qui descendent ici-bas. Et même si cela ne peut être que pour peu de temps, nous prenons le maximum de ce qui nous est donné.

Un temps viendra où toutes les âmes seront réunies. En attendant, soyons reconnaissants pour le bienfait de chaque jour.

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Trier par:
Discussion (15)
29 janvier 2017
A Sandrine
Chalom Sandrine,
vous êtes trop intelligente pour faire dire à l'auteur ce qu'il n'a jamais dit. C'est un peu dommage. Le fait de dire que très souvent, ceux qui quittent hélas ce monde jeunes sont de très belles âmes ne signifie pas que ceux qui quittent ce monde âgés sont tous des vauriens. Je suppose que vous êtes suffisamment adulte pour ne pas emprunter un tel raccourci...
EB
Jérusalem
17 décembre 2014
perte d'un bébé
J'ai aussi perdu un petit bout chou âgé de 6 mois à cause du non professionnalisme de sa nourrice. La justice a fait une enquête très légère et n'a abouti à aucune sanction pénale. La pmi lui a quand même retiré tous ses agréments. Aujourd'hui, après un peu de recul, je crois effectivement que notre vie ne s'arrête pas lorsque notre corps est mort. L'âme je pense , continue à vivre. J'ai lu quelques livres dont un explique bien comment est l'au-delà, cela m'a aidé dans le deuil. Bon courage à tous ceux qui ont perdu quelqu'un de proche.
Anonyme
martel
16 novembre 2014
Je lis les commentaires après avoir lu l'article. N'oublions pas que dans ce monde, nous sommes limités, nous comprenons à notre propre niveau mêle si c'est dure de perdre un être cher même si on crie à l'injustice, n'oublions pas que nous ne sommes pas maitres de notre sort. Hakadosh Baroukh Hou décide seul et lui seul connaît la raison. Il faut continuer à purifier le monde pour faire venir Machiah. Le Kadish a été créé pour cela. Ayons confiance en D.ieu.
Anonyme
LE HAVRE
23 octobre 2014
Puissiez-vous avoir raison....je te regarde tous les jours dans le ciel Ethan.
Xavier
23 janvier 2014
Bêtise
Moi j'ai perdu ma mère à 46 ans mon père à 52 mes deux frères à 50 et 30 et ma sœur à 31, alors je suis seule. Arrêtez de dire des bêtises, j'ai juste la poisse dans ma famille, c'est tout.
Bonvarlet
Theziers
26 décembre 2013
J'ai perdu ma fille, magnifique Princesse de 18 ans et 5 mois. Accident de voiture bien évidemment et le chauffeur n'a rien comme pratiquement toujours... Votre texte est beau. Je ne sais pas s'il est vrai mais lorsqu'on perd un enfant, on perd tout, surtout dans ces conditions. L'herbe et la Terre vous sont coupées net sous vos pieds... Le vide, le béant, le néant. Quelle atrocité de la vie, quelle épreuve ! Oh ça oui alors ! Donc, on ne croit pas forcément en Dieu, on ne croit pas vraiment à ce genre de message malgré vos amis croyants qui vous serinent tous les jours qu'il faut avoir la foi, etc... On ne croit pas, on ne croit pas, mais bon sang, il faut bien se rattacher à quelque chose pour continuer de vivre ? Que dis-je ? De survivre... Alors oui, je veux croire que ma Princesse est un Ange, une âme exceptionnelle que je rejoindrai vite, je l'espère. C'est le cœur d'un père meurtri qui parle et écrire à sa poupée lui fait le plus grand bien...
Anonyme
Montfaucon
16 mars 2013
Parti si jeune et si soudainement
Ayant perdu une personne très proche, seul le temps permet d'avoir un tel raisonnement. Effectivement chaque jour qui passe me permet d'apprécier la chance qe j'ai eue de cotoyer une âme aussi pure et généreuse partie tellement jeune.
Anonyme
Paeis
loubavitch-boulogne.com
28 décembre 2012
N´importe quoi !
Donc, selon vous, tous ceux qui meurent á un âge plus ou moins avancés sont des vauriens et des crapules ? C´est vraiment bizarre parce que je connais un grand nombre de gens qui ont largement passé 60 ans et qui sont dotés d´une tres belle âme et de vertus exemplaires, je pourrais vous en citer sans aucun probleme, á commencer par une dame dans ma famille qui va avoir 102 ans et qui est la bonté même .
A l´inverse, ceux qui meurent jeunes ne sont pas tous des exemples de bonté et de vertu, donc ne dites pas n´importe quoi .
L´âge du déces n´a aucun rapport avec les qualités et défauts que l´on a.
Sandrine
Pleidelsheim, Allemagne
9 octobre 2012
Pourquoi certaines personnes exceptionnelles meure
Bonjour, l'un de mes parents a perdu un de ses soeur lorsqu'il était très jeune. Cette perte a causé en lui un certain rejet de D., comme une sorte de rancoeur. Sans aucun agressivité, je ne pense pas que cette explication l’apaisera car cela soulève des contradictions: "Si la vie est un cadeau, alors pourquoi la retirer serait un cadeau, alors autant mourir plutôt que vivre". A cette argument on pourra dire que ce n'est pas pareil pour chaque personne. Mais ensuite on pourrait dire: "Bien que la personne parte, elle fait du mal à son entourage". Ce à quoi l'on pourrait répondre: "C'est une épreuve". Ce a quoi la personne pourrait répondre: "Pourquoi moi? C'est injuste". Et à cela on ne pourra rien lui répondre si ce n'est qu'HM a des raisons qui nous sont cachés. Je pense que 'on ne peut pas tout rendre rationnel en tant que "vers de terre". Il y a des choses que le coeur sait combattre qui sont beaucoup plus difficiles à l'esprit d'affronter. Aimer la vie contre et malgré tout.
Anonyme
Paris, France
21 décembre 2011
vous voulez dire que plus le passage en ce bas monde est cours et plus la personne était de qualité?
votre explication est belle et rassurante et plus encore apaisante; il y a aussi des personnes qui ont eu un passage court dans ce monde matériel et qui furent de véritables pestes........
teboul armand
toulouse, france