Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Contact

D.ieu a-t-Il créé le mal?

D.ieu a-t-Il créé le mal?

 Email

Question :

D.ieu a-t-Il créé le mal ? Certainement, tout est l’œuvre de D.ieu. Donc, bien que le mal soit le fait des humains, l’idée du mal a nécessairement été créée par D.ieu. Mais si D.ieu est bon, comment a-t-Il pu créer le mal ?

Réponse :

Tel est le paradoxe : le bien existe parce que D.ieu l’a désiré ; le mal existe parce que D.ieu ne le veut pas.

Si un être humain désire quelque chose, mais ne fait rien de concret à ce sujet, il ne se passe rien. Si vous voulez une part de gâteau, celle-ci ne va pas se matérialiser à moins que quelqu’un ne prépare un gâteau.

Mais lorsque vous êtes un Être Divin, vos désirs créent la réalité. Chez D.ieu, le fait de vouloir quelque chose le fait exister. Après tout, Il est omnipotent ; s’Il veut cette chose, qu’est-ce qui pourrait l’empêcher d’exister ? Il voulut un monde, et le monde fut. Il voulut le bien, et le bien fut.

Le même principe s’applique au fait de ne pas vouloir quelque chose : cela lui donne aussi une réalité. Si D.ieu décide qu’Il ne veut pas quelque chose, cette décision même porte cette chose à l’existence. L’omnipotence de D.ieu signifie que même son non-désir crée. Le mal est ce que D.ieu ne veut pas. Donc il existe.

Cependant, le mal n’existe pas de la même manière que le bien existe. D.ieu désire le bien, ainsi son existence est vraie et éternelle. Le mal, en revanche, est négatif – c’est quelque chose que D.ieu ne veut pas – et donc son existence est faible et transitoire. Le mal n’est rien d’autre qu’une non-entité indésirable, un chemin à ne pas prendre. En commettant des actes mauvais, nous attribuons au mal plus d’importance qu’il n’en mérite. Nos mauvais choix confèrent au mal une existence plus réelle qu’elle ne l’est véritablement.

En définitive, le mal ne peut pas vaincre. Ce n’est qu’un spectre inutile, une illusion temporaire, une façade ténue. Avec le temps, le mal se dissipe, aussi menaçant qu’il ait pu paraître. Les empires malfaisants s’écroulent, les idées corrompues sont dénoncées et le bien finit par briller avec éclat. C’était là le souhait originel de D.ieu, mais c’est à nous qu’Il a confié la tâche de mener ceci à bien.

La seule manière de bannir le spectre du mal est d’allumer la lumière du bien.

par Aron Moss
Le Rav Aron Moss est le rabbin de la Nefesh Community à Sydney en Australie et contribue fréquemment à Chabad.org.
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Rejoignez la discussion
Trier par:
4 Commentaires
1000 Caractères restants
BACQ Luciane NAMUR, BELGIQUE 30 novembre 2011

Notre Dieu un et unique à créé un monde a partir du binaire parce que dans le un il n'y a pas de liberté pour le monde. Béréchit B avec le haut et le bas, le bien et le mal etc
c'est entre les deux extrêmes que Dieu a placé notre liberté, notre choix. Ce choix, comme un étudiant qui fait ces exercices, réussis certains points bons et bien et d'autres il les rate.
Comme il n'a pas compris il doit vivre ce qu'il a raté afin de prendre conscience de son erreur dans la souffrance autrement jamais il ne s'amenderait. Dieu ne veut pas la souffrance mais il ne peu la retirer sans décréé le monde. l'homme peu éviter beaucoup de souffrance par l'étude, la réflexion et les bonnes lois qui nous ont été données pour prendre conscience. Notre esprit a besoin de revenir pour corriger nos erreurs passées jusqu'a compréhension. Reply

SCHANDO ERIK DIEPPE, FRANCE 4 juillet 2010

Toute notion est binaire: la Vie la Mort, la Lumière les Ténèbres, le BIEN LE MAL. Si l' on se réfère à la Thora seuls les deux premiers jours de la création sont exempts de la notion de bien et de mal: la Lumière primordiale venant du Ein Sof, correspondant à une création ex-nihilo, et le deuxième séparation des eaux du Haut (Ciel) et des eaux du Bas (Terre): présence exclusive de la Chehinah. La notion de bien apparait dès le troisième jour , dès qu'Hachem créé la Vie sur la Terre : tous ces jours sont ponctués par "Hachem considéra que c'était bien". Pour que qu'on puisse parler de "quelque chose de Bien", il faut accepter que son contraire puisse exister (sinon le concept est spirituellement impossible). Donc le mal est apparu en même temps que la Vie: elle fait partie de son équilibre. Fort heureusement Hachem nous a donné la Torah et toutes ses Mitzvoth pour que seul le Bien l'emporte, nous ramenant à la création originelle: que le Bien rayonne autour de nous. Reply

GEMIMA TCHINGOUA YAOUNDE, CAMEROUN 2 juillet 2010

Si le BIEN existe parce que D.IEU l'a désiré et le Mal parce qu'il ne le veut pas mais que le simple fait d'y avoir pensé l'a créé et le fait exister: alors, ceci démontre l'impossibilité du contrôle de la pensée par l'Homme. J'ai souvent entendu dire : "Pardonne et oublie ". Et moi je dis que l'Homme n'est pas maître de sa pensée car le seul fait de vouloir oublier "reveille et place en première place, ce qu'on veut oublier". Reply

nessim Saint-Denis, France via ohrhanna.org 1 juillet 2010

selon le Séfer Béréchit ch3, verset5, la connaissance du bien et du mal est une prérogative divine puisque : " car Eloquim sait qu'au jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et vous serez comme Eloquim connaissant le bien et le mal". Reply