Contact
Lundi 2 Kislev 5778 / 20 novembre 2017

Daily Study: Hayom Yom

Daily Study: Hayom Yom

 Email
Montrer le texte en :
יום שני 2 Kislev* (תש"ד)
שיעורים: חומש: ויצא,שני עם פירש"י.
תהילים:י-יז.
תניא:והנה במ"א... '310' שבבי"ע דוקא.

Mon grand-père1 expliqua dans un maamar pour quelle raison « Rabbi Eléazar donnait une pièce à un pauvre avant de prier ».2 : « La prière doit être vivante. Or, lorsque l’on donne de la Tsédaka à un pauvre avant la prière, lui apportant ainsi la vie, cela rajoute une grande vitalité à la prière. » En prononçant ces mots, il éleva la main vers le haut pour signifier que la mesure de cet ajout de vitalité dépasse l’entendement.

Souvent, avant la prière, mon père3 recherchait un pauvre afin de lui donner à manger.

Compilé par le Rabbi de Loubavitch, Rabbi Mena'hem Mendel Schneerson, de mémoire bénie, en 5703 (1942) à partir des discours et des lettres du sixième Rabbi, Rabbi Yossef Its'hak Schneerson, de mémoire bénie.

NOTES
*.
Cette date marqua l’apogée de la victoire de Didane Natsa’h, lorsque, en 5748 (1987), les livres et les manuscrits des Rebbéim retrouvèrent leur place légitime dans la bibliothèque d’Agoudath ‘Hassidei ‘Habad. Ce fut le “...pidyone chevouïm (“délivrance des captifs” des sefarim, qui ont été ramenés dans leur endroit de manière concrète, le lundi de la paracha “Je retournerai en paix dans la maison de mon père”, le second jour de Kislev.” – Si’ha du 5 Tévet 5748, note 11. (Cet événement coïncida – dans le temps et dans le lieu – avec la première Conférence Internationale des chlou’him, les émissaires du Rabbi de Loubavitch.)
1.
Le Rabbi Maharach, Rabbi Chmouel de Loubavitch (1834-1882).
2.
Baba Batra 10a.
3.
Le Rabbi Rachab, Rabbi Chalom DovBer de Loubavitch (1860-1920).
La Paracha
Parachat Vayétsé
Cette page en d'autres langues