Contact
Jeudi 29 Tichri 5778 / 19 octobre 2017

Vendredi: Le sabot fendu

Vendredi: Le sabot fendu

Sixième lecture – Lévitique 11,1–32

 Email
D.ieu a doté le peuple juif d’âmes divines façonnées pour la mission qui est la leur. Pour maintenir la santé spirituelle de ces âmes uniques, le peuple juif est censé se conformer à certaines lois alimentaires : les lois de la Cacherout.
Le sabot fendu
כֹּל מַפְרֶסֶת פַּרְסָה וְשֹׁסַעַת שֶׁסַע פְּרָסֹת וגו': (ויקרא יא:ג)
[D.ieu enjoignit à Moïse de dire au peuple juif : « Vous pourrez seulement consommer les animaux] dont le pied [ne] soit [pas partiellement] fendu, mais entièrement séparé en deux. » Lévitique 11,3

Le premier signe attestant qu’un animal est cachère est son sabot fendu. Le pied est en contact avec le sol en même temps qu’il nous sépare de lui. Il connote ainsi l’idée que, tout en nous impliquant dans le monde matériel, il nous faut maintenir une certaine distance avec lui. Le fait que le pied soit fendu évoque l’idée que cette séparation doit comporter une ouverture : nous devons nous assurer qu’une lueur de sainteté pénètre les aspects les plus triviaux de la création et maintenir une conscience du Divin même lorsque nous sommes impliqués dans les aspects les plus ordinaires de notre vie.

L’autre signe qui atteste qu’un animal terrestre est cachère est le fait qu’il rumine. Il y a ici une allusion à la nécessité d’une mûre réflexion avant de nous engager dans les activités ordinaires de la vie. En premier lieu nous devons évaluer nos aspirations et nous assurer qu’elles ont pour seul objet de sanctifier le monde, les expurgeant ainsi de tout désir de jouissance égoïste. Ensuite nous devons apprécier les moyens que nous employons pour affiner le monde et nous assurer qu’ils sont conformes aux règles énoncées par la Torah.1

NOTES
1.
Likoutei Si’hot, vol. 1, pp. 224–226.
Adapté par Moshé Wisnefsky
Version française par Schlomoh Brodowicz
© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
 Email
Commencez une discussion
1000 Caractères restants
La Paracha
Parachat Noa'h
Cette page en d'autres langues